lundi 18 septembre 2017

Réponse à Charles Barbanes

Le blogue Royal-Artillerie a quelquefois nourri les réflexions de l'honorable webmestre de la CRIL17. Pour cela nous nous sommes senti convoqué par son appel à phosphorer ensemble (brain storming dans le texte) sur l'absence dans l'actualité des descendants de Louis XVI. Son appel est rédigé en ces termes :
Comment serait-il possible qu’il existe aujourd’hui encore, quelque part dans le monde, un Bourbon-Habsbourg, descendant de Louis XVII, exfiltré du Temple après le 3 juillet 1793, qui soit resté inconnu de tous et/ou qui pourrait même ignorer sa propre identité, comme nous avons pu parfois le lire ou l’entendre dire, ici ou là ? C’est la question à laquelle nous nous proposerons d’esquisser d’une réponse, au cours des prochains jours, avec le concours de tous ceux qui souhaiteront nous apporter le concours de leurs réflexions, de quelque nature que ce soit, en utilisant même la méthode américaine de management du brainstorming (source)

Les ruptures de paradigme (ou catastrophes nationales) ont été sévères dans notre pays qui s'est toujours mêlé de ses voisins à temps et contretemps, et ni Louis XVII ni ses descendants éventuels n'ont jamais apparu. Nous pouvons en citer trois ci-dessous. Nous n'avons pas retenu d'autres passages douloureux car ils ne pouvaient pas créer de réelles opportunités : émeutes parisiennes de 1830 et de 1848, guerre atroce de 1914-18 acceptée par la Nation en armes, fin de la deuxième guerre mondiale avec une France supplétive. Restent :

*1814 Campagne de France perdue et occupation de Paris par les cosaques russes, changement brutal de régime politique atténué par le retour des deux frères de Bourbon

*1870 Défaite de Sedan et occupation prussienne, détachement de l'Alsace-Moselle, énorme tribut de guerre imposé par Bismarck, changement de régime après une guerre civile à Paris, démonstration ultérieure de l'inanité des positions royalistes

*1940 Capitulation générale et occupation allemande, effondrement du régime, avachissement du pays soulagé par l'armistice, le déshonneur, pillage sans retenue de l'économie française au bénéfice du III° Reich

*La quatrième est à venir, si nous passons sous la tutelle européenne pour banqueroute.

Aucune de ces tragédies nationales n'a suscité le surgissement d'un recours salvateur en la personne soit du dauphin, soit de son fils ou petit-fils etc. Aujourd'hui nous avons peine à imaginer le choc d'un Louis XVII revenu. Pourquoi cette absence des Descendants du Temple® ? Je reprends mes trois réponses laissées sur la Charte de Fontevrault :
Il n’est que trois motifs à cette absence :
(1) ils n’existent pas ;
(2) ils ne savent pas qu’ils existent ;
(3) ils ont décidé de rester cachés pour une raison que nous ignorons.

Inutile d'épiloguer si le dauphin est mort avant de procréer. Resterait la piste Louvel (clic) de notre ami Pilayrou, mais les coïncidences fortuites sont pour moi trop sollicitées (désolé et on sortirait du sujet du jour).

La deuxième hypothèse conviendrait très bien si le dauphin avait été arraché à la fureur révolutionnaire et expatrié en Amérique à la condition de se taire. Eut-il tenu parole qu'il n'en aurait pas parlé à ses enfants s'il en eut (se souvenant de la terrible phrase du testament de son père : Je recommande à mon fils, s'il avait le malheur de devenir roi...). Il y aurait peut-être encore une descendance inconsciente aux Etats-Unis ou ailleurs.

La troisième assertion relève de la spéculation pure, et nous laissons aux romanciers les hypothèses les plus échevelées, autour de Fersen... par exemple.

Quant aux dauphins qui firent la fortune des imprimeurs, on comprendra facilement qu'il étaient détectés immédiatement par la famille de Bourbon, les trois frères, leurs familles et leur entourage ayant vécu tous ensemble au château de Versailles et pouvant trier facilement le vrai du faux.

En résumé (provisoire, comme tout ce qui touche à l'énigme du Temple), les tenants de la survivance devraient creuser la question d'outremer, en se souvenant qu'il n'était pas si difficile de traverser l'Atlantique à cette époque, les échanges étant nombreux et fréquents. Un coup de lampe gratuit : les îles françaises de la Mer des Caraïbes étaient trop petites pour cacher un dauphin de France, les plantations de la côte étaient infestées de Français des deux camps, mais le Sud-Dakota auquel on accède facilement en remontant le Missouri et où les Indiens comprenaient le français aurait pu convenir.

7 commentaires:

  1. Pour conclure provisoirement :
    De l’absence des » descendants du Temple » dans l’Histoire de France depuis le 8 juin 1795 … (2) [ Add 11 h 50 ]
    http://cril17.eu/de-labsence-descendants-temple-lhistoire-de-france-8-juin-1795-2
    Et bien sûr 17 000 mercis pour tout !

    RépondreSupprimer
  2. Quand est-ce que le "CRIL 17" se remet au travail pour retrouver Louis XVII ? L'Archiviste du Roi aurait-il dit "merde" à Monsieur Barbanes ? (du coup en panne de carburant).
    Il existe un lien entre Louvel et l'affaire Louis XVII (Toussaint Charpentier) et un lien entre Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui est l'archiviste du roi ?

      L'histoire a ceci d'extravagant par rapport à la justice qu'elle ne peut se satisfaire d'intime conviction fondée sur une convergence de présomptions. Pour Louvel (comme pour d'autres) il faut étayer la démonstration au moins d'un document ne laissant place au doute, à peine de s'abîmer dans une spéculation dévorante.

      Supprimer
    2. Pardonnez-moi de ne répondre qu'aujourd'hui à votre question que je viens de découvrir " Qui est l'archiviste du roi ?"
      Il s'agit de mon ami, Christian Crépin, que seul l'humour et la reconnaissance que je lui dois pour sa documentation privée unique en France, mise à ma disposition, et sans laquelle je n'aurais jamais pu écrire mes deux livres, m'autorisent à nommer " l'archiviste du Roi Louis XVII ".
      Vous pourrez voir sa photo à la gauche du Profeseur Lucotte sur la photo publiée sur cette page ...

      Biennale Blanche du 21 Octobre 2017. Conférence sur les études ADN faites par le Professeur Gérard Lucotte
      https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2017/12/31/biennale-blanche-du-21-octobre-2017-conference-sur-les-etudes-adn-faites-par-le-professeur-gerard-lucotte/

      Supprimer
    3. Je comprends l'intérêt historique de cette recherche en espérant qu'elle crédite un jour la démarche monarchiste.

      Supprimer
  3. Voyez la page de garde du livret-ouvrier de Louvel; il est noté 19 ans et non presque 21 ! 1785-1804 = 19 ans ! 1783-1804 = presque 21 ! Louvel est né en 1783.

    RépondreSupprimer
  4. Ceci pourrait peut-être vous interesser ...

    Louis XVII Au coeur de l’imposture ( suite 1)
    http://cril17.eu/

    Louis XVII Au coeur de l’imposture de l’argumentation de Philippe Delorme
    http://cril17.eu/louis-xvii-coeur-de-limposture-de-largumentation-de-philippe-delorme

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés a priori. On peut utiliser les balises a, b et i dans leur rédaction. Le CAPTCHA provisoirement supprimé est réinstauré à cause de l'affluence de spams automatiques à modérer. Pas de commentaires "anonymes".

Printfriendly